• L’édifice Ameau, une tour de l’entrepreneuriat?

    Depuis mon retour d’une session d’étude en Finlande en juin dernier, je ne cesse de réaliser à quel point la ville de Trois-Rivières manque d’innovation entrepreneuriale. Comme dans bien des pays, la région essaie de faire éclore l’économie et de créer de l’emploi sous diverses façons… Le fond de diversification économique joue bien sûr un rôle important pour soutenir financièrement les grandes entreprises qui promettent de créer plusieurs emplois au cours des prochaines années.

    Toutefois, à mes yeux, la région manque grandement d’entreprises innovantes qui feront le pari d’innover et peut-être de devenir la prochaine grande entreprise qui elle pourra créer de nombreux emplois payants et faire rayonner la ville de Trois-Rivières au sein du monde entier…Innover, ce n’est pas de trouver de nouvelles subventions pour attirer de grandes entreprises… Lorsqu’on parle d’innovation, ceci passe souvent par le développement de nouvelles start-up qui débuteront très souvent avec très peu de moyens et souvent sans ressource afin de développer une idée entrepreneuriale qu’ils croient rentable.

    Par contre, la réalité des petits futurs entrepreneurs est parsemée d’embûches qui sont souvent difficiles à vaincre. Par exemple, un entrepreneur spécialisé en Informatique qui voudrait lancer un nouveau système informatique pourrait avoir l’idée du siècle, mais n’aura peut-être pas l’équipe du siècle pour la réaliser… De plus, cette idée représentera peut-être une refonte de son modèle d’affaires afin de générer des profits pour survivre dans le futur. Il doit aller vite puisqu’à chaque jour, il risque d’ouvrir le journal et de voir un compétiteur qui a eu la même idée et qui a passé à l’action.

    Malheureusement, à l’heure actuelle, il y a de fortes chances que ce futur entrepreneur ne sache pas à quelle porte cogner pour obtenir de l’aide. Devra t’il se présenter dans les bureaux d’Emploi Québec afin qu’on lui dise que son projet n’est pas encore assez détaillé et revenir plus tard? Ira-t-il chez Innovation et Développement Économique Trois-Rivières afin qu’on lui donne quelques conseils, mais il n’aura sans doute pas accès au financement, puisque son projet ne va pas créé d’emplois (à court terme). Finalement, s’il n’est pas prêt à s’investir à temps plein dans l’aventure, on lui dira qu’il n’a droit à aucune ressources pour l’instant. Honnêtement, qui d’entre vous serait assez fou pour quitter définitivement un emploi stable afin de se consacrer au développement d’un projet d’entreprise qui vous demandera du temps, de l’argent et qui a beaucoup de chance d’échouer? Malheureusement, la réalité fait en sorte que beaucoup de projets démarrent souvent à temps partiel (de soir et pendant les week-ends) et le système en place a très peu de ressources pour soutenir ces entrepreneurs sur leur table de cuisine. Où devez-vous vous présenter si vous désirez fonder une entreprise à Trois-Rivières? À l’heure actuelle, il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question…

    Lors d’une récente visite au centre-ville, il m’est venu une idée qui, à première vue, peut sembler irréaliste, mais qui à mes yeux fait du sens et représenterait un beau défi! Pourquoi ne pas revigorer l’ancien édifice Ameau (membre du Patrimoine de la modernité) et en faire le symbole entrepreneurial de la ville. Celui-ci pourrait devenir une sorte de guichet unique pour nos futurs entrepreneurs. De plus, il pourrait faciliter l’accès aux différentes ressources nécessaires lors d’un lancement d’entreprise. Ceci permettrait d’afficher clairement Trois-Rivières comme une ville d’entrepreneuriat.

    L’édifice pourrait abriter toutes les ressources nécessaires pour les entrepreneurs (CLD, Carrefour emploi, BDC, Chambres de commerce, registraire des entreprises, etc). Qui plus est, celui-ci permettrait d’y concentrer des ressources permettant vraiment de passer de l’idée au projet. Ces organismes sont actuellement éparpillés au sein de la ville et paient des loyers de toute façon.

    Il reste de la place dans l’édifice? Pourquoi ne pas offrir des incubateurs pour ces jeunes entreprises qui seront regroupées au sein d’un même endroit et qui pourront peut-être même développer des partenariats entre elles au fil du temps. Finalement, on pourrait également y installer des bureaux satellites et des salles de conférence sur les étages supérieurs pour permettre aux petits entrepreneurs de tenir une rencontre sur la table de leur cuisine! Bref, une façon d’améliorer l’écosystème entrepreneurial de notre ville et un symbole fort que le vent tourne dans la ville!

    Bien que l’édifice soit vide actuellement, il est clair qu’il requiert beaucoup de rénovation. Par contre, pourquoi ne pas profiter du Fond de diversification économique afin d’acquérir l’immeuble, le rénover un peu et afin de l’offrir à une OSBL qui en prendra charge et s’autofinancera grâce aux revenus de location. Par ailleurs, certains diront que le mandat du Fond n’est pas pour ce genre de projets! Par contre, la réalité d’un politicien un peu entrepreneur n’est-il pas d’être flexible et de savoir tirer profit des opportunités qui se présentent à nous pour contourner ce genre de problème? Ceci ne permettrait-il pas de créer des bons emplois diversifiés à long terme?

    Très humblement, je lance cette idée afin qu’un acteur politique la rattrape… Par contre, je demeure très peu convaincu que ce sera le cas! Nous attendrons plutôt que le train de l’économie passe devant nous et nous envierons simplement les gens qui ont la chance d’être à l’intérieur… Pourtant, notre ville a toutes les ressources pour y embarquer, il suffit juste de faire comme tout bon entrepreneur et à passer à l’action une fois pour toute!

    David Brouillette, Trois-Rivières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>